Formations à la demande

Spread the love

Des formations à la demande ?

Voici quelques exemples de formations que j’ai données dans des conditions très différentes, chacune de ces expériences a été très intéressante.

Ecoprint sur différents textiles

Formations Ecoprint à La Chapelle Blanche Saint Martin (Indre et Loire - France) à l'élevage de Chèvres Mohair et Atelier de Brigitte, le dmanche 27 août 2017
Formation Ecoprint à La Chapelle Blanche Saint Martin (Indre et Loire – France) à l’élevage de Chèvres Mohair et Atelier de Brigitte, le dimanche 27 août 2017

Lors d’une promenade au Centre  de Loches où vivent mes parents, j’ai eu l’occasion de faire la connaissance de Joëlle de L’atelier de Joëlle et elle a décidé d’organiser avec des amies artisanes une journée de formation Ecoprint.

Nous avons eu l’occasion de tester de nombreuses plantes locales, facilement disponibles et différents textiles que chacune avait l’habitude de travailler : soie, lin, coton, laine, feutre de mohair, toile de mohair…

Je relate cette expérience enrichissante dans une présentation Powerpoint, prochainement disponible sur ce site.

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Photos d'une des formations que j'ai imparties à Santa Fe, Argentine, Centre Culturel La Redonda
Photos d’une des formations que j’ai imparties à Santa Fe, Argentine, Centre Culturel La Redonda

Ateliers à Santa Fe, Argentine

Exemple d’adaptation au public lors d’un atelier à La Redonda, Santa Fe, Argentine, thème de ma présentation à l’IFPECO de Madagascar en mai 2017 (www.academia.edu, www.slideshare.net)

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Photos d'ecoprint sur soie domestique à Talata, chez M. Hilaire à Madagascar
Photos d’ecoprint sur soie domestique à Talata, chez M. Hilaire à Madagascar

Expériences sur soie à Talata (près d’Antsirabe – Madagascar)

Monsieur Hilaire est très connu à Madagascar pour ses « lambamena » (écharpes) de soie, mais il ne teignait que rarement avec des plantes, après l’IFPECO à Antananarivo, je suis allée passer 15 jours chez lui et nous avons fait de nombreuses expériences afin de développer de nouveaux produits pour les touristes, qui sortent de l’habituel.

Entre autres, nous avons fait de nombreux tests d’ecoprint, utilisant la flore locale en petites quantités, valorisant certains déchets végétaux… en particulier avec l’ecoprint qui lui a particulièrement et est bien adapté à ses conditions de travail. Les écosystèmes sont  assez maltraités à Madagascar, il s’agit de ne surtout pas aggraver la situation par des prélèvements excessifs de flore sauvage. Monsieur Hilaire pense beaucoup à la possibilité de certaines cultures, notamment l’indigo… Il s’intéresse aussi aux énergies alternatives.

J’ai préparé une petite présentation au sujet de ces expériences, elle sera prochainement disponible sur ma boutique, sur www.academia.edu et www.slideshare.net vous trouverez d’autres présentations libres.

J’aimerai beaucoup pouvoir renouveler ce type d’échange… C’est aussi le but du tour du monde que je prévois de faire prochainement et que j’espère que vous suivrez sur ce site.

++++++++++++++++++++++++++

On pourrait aussi envisager des formations en utilisant  Skype ou des systèmes similaires…

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Laines teintes avec des feuilles de ronces et de la cochenille pour les roses, au fond boutons en bois aussi teints à la cochenille, dans la boutique de Rincón de Angel, à Angelmó, Puerto Montt, Sud du Chili
Laines teintes avec des feuilles de ronces et de la cochenille pour les roses, au fond boutons en bois aussi teints à la cochenille, dans la boutique de Rincón de Angel, à Angelmó, Puerto Montt, Sud du Chili

Rincón de Angel (Angelmó – Puerto Montt – Sud du Chili)

Je viens de passer trois ans à la tête du grand local de mon ami Angel, Rincón de Angel, là j’ai eu de multiples occasions d’enseigner à nos clientes à filer, à tisser, à teindre… Je dois aussi inventer de nouveaux produits, de nouvelles laines fantaisie, cordons, laines à pompons, laines à noeuds…

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Ateliers de teintures naturelles et de tissage à Pica, près de Iquique, Nord du Chili
Ateliers de teintures naturelles et de tissage à Pica, près de Iquique, Nord du Chili

Ateliers-formation à Pica (Nord du Chili)

En novembre-décembre 2012, j’ai donné des cours à un groupe de femmes essentiellement Aymara. Il s’agissait d’un projet gouvernemental (FNDR 2% de la culture). Outre la formation,  ces femmes (qui pour la plupart venait de milieux très défavorisés) ont reçu un métier à clous, un métier Maria, un résumé avec beaucoup de photos (papier, DVD et surtout des fiches d’échantillons montrant les effets de différents modificateurs) et quelques kilos de laine. Il y a d’abord eu 6 jours sur les teintures naturelles puis 6 jours de tissage… A cette occasion ces femmes ont découvert qu’une mauvaise herbe très envahissante dans cette zone (la sorona) pouvait donner un très beau jaune… A part une démonstration d’indigo, toutes les plantes étaient des ressources locales courantes. Ceci est important dans une zone désertique, Pica est une oasis! Ces femmes avaient beaucoup de connaissances des plantes à teindre de leur région de naissance (haute cordillière) mais pas de la flore de la zone intermédiaire où elles s’étaient trouvées déplacées. Elles avaient aussi l’habitude du tissage et de la filature qu’elles pratiquaient depuis leur enfance. De plus, elles avaient suivi un certain nombre de formations qui avaient répété les mêmes notions de base qui étaient dépassées depuis longtemps pour elles. Leurs techniques de tissage traditionnelles permettent des dessins très complexes basés sur des chaînes doubles. Les métiers qui leur ont été fournis ne permettaient pas ce genre de motifs qui restent plats. Je leur ai donc enseigné des techniques qui permettent de faire des volumes…Elles ont aussi créé par  la suite une association de teintures naturelles et font des démonstrations lors d’expositions locales.

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Premier atelier à Santa Fe, Argentine, au centre culturel La Esquina Encendida en juillet 2013, une grande découverte pour certaines qui utilisent aujourd'hui ce qu'elles ont appris dans leur artisanat
Premier atelier à Santa Fe, Argentine, au centre culturel La Esquina Encendida en juillet 2013, une grande découverte pour certaines qui utilisent aujourd’hui ce qu’elles ont appris dans leur artisanat

Atelier à la Esquina Encendida, Santa Fe, Argentine

Lors de mon premier voyage a Santa Fe, j’ai connu Lucrecia, responsable alors de ce centre culturel très original, cet atelier a duré 6 jours, il était gratuit pour les stagiaires. Nous avons essayé un certain nombre de plantes locales et fait des tests de modificateurs. Une expérience très intéressante qui s’est renouvelée trois ans plus tard dans un autre centre culturel de la même ville, La Redonda.

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Atelier de teinture naturelles avec mes amies et voisines aymara à Mamiña. Il est à noter que ces femmes qui ont de longues journées de travail, faisaient là de gros efforts pour venir ave du bois de chauffage,,, mais étaient heureuses de renouer avec leurs traditions ancestrales...
Atelier de teinture naturelles avec mes amies et voisines aymara à Mamiña. Il est à noter que ces femmes qui ont de longues journées de travail, faisaient là de gros efforts pour venir avec du bois de chauffage… mais étaient heureuses de renouer avec leurs traditions ancestrales…

Teinture avec le groupe Kespi Kala

Avec une association à laquelle participaient mes voisines aymaras, nous avons organisé un cours gratuit de teinture naturelle avec les plantes locales. Ces formations informelles ont duré quelques mois…

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Interventions à l’école maternelle de Mamiña

L’institutrice devait faire intervenir des adultes qui aient des choses à raconter aux enfants, nous avons donc fait une petite démonstration de peinture avec du chou rouge et une démonstration de filature et crochet.

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Cours à Paipote

J ’ai passé quelques mois à Paipote, un petit village à côté de Copiapó, où des amis Kollas, m’ont montré des techniques de tissage indigènes et avec quelques plantes, nous avons improvisé un petit cours…

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Démonstration cochenille à l’IFPECO, Antanarivo, Madagascar

L’après-midi, après les présentations, il y avait des tables rondes et des démonstrations de teinture, en fait, des mini-formations ouvertes à tous. J’ai proposé un

atelier cochenille, produit inconnu des Malgaches. Ici Sophie Hong, créatrice-designer, teste la cochenille sur une de ses vestes.

 

 

Je tiens à vous préciser que je n’ai pas de formation en marketing et que bien sûr, je ne pense pas revendre les données ainsi collectées!

J’aimerai beaucoup savoir quels thèmes vous souhaiteriez voir développés, quels types de formation vous intéresserait…

[contact-form][contact-field label=’Name’ type=’name’ required=’1’/][contact-field label=’Email’ type=’email’ required=’1’/][contact-field label=’Phone number’ type=’text’/][contact-field label=’Country’ type=’text’/][contact-field label=’Website’ type=’url’/][contact-field label=’Comment’ type=’textarea’ required=’1’/][/contact-form]

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save