Echantillons de teintures naturelles sur laine

Raisons pour teindre

Spread the love

Pour quelles raisons teindre?

Après les saisons, je me suis demandée les raisons pour teindre. Elles sont nombreuses et anciennes.

Les raisons de l’histoire

Dès la préhistoire, on trouve des traces de teintures. Les humains avaient déjà certainement de bonnes raisons pour teindre.

Michel Pastoureau, mais surtout Dominique Cardon mentionne des découvertes de plantes qui ne pouvaient être que tinctoriales, par exemple des graines de sureau yèble (toxiques) lors de la fouille des restes d’un village lacustre néolithique en Suisse.

Au Pérou, on a découvert le plus ancien textile teint à l’indigo, il a plus de 6000 ans. Pourtant, l’indigo n’est pas visible dans la plante, il doit être extrait par fermentation.

Des documents sumériens donnent des recettes de teinture à la garance et à l’indigo pour imiter la très coûteuse pourpre animale… Puis, on retrouve ces recettes sur des papyrus égyptiens…

La magie et la religion, une bonne raison?

Les premières utilisations de la couleur, le plus souvent minérale (ocres, argiles, craie, charbon…), pigments retrouvés sur les peintures rupestres et pétroglyphes un peu partout dans le monde.

Mais on retrouve aussi partout les peintures corporelles… protection contre le soleil et certains insectes, pour faire peur aux ennemis, marque d’appartenance sociale, état civil,  de hiérarchie… représentant tout un code, qui sera plus tard remplacé par le vêtement dont la couleur reprendra une partie de ces rôles…

Crèmes de beauté malgaches à base de fruits de baobab
Crèmes de beauté malgaches à base de fruits de baobab

Les tatouages sont aussi des manifestations très anciennes de la couleur, de nombreuses momies égyptiennes (notamment au henné), mais aussi précolombiennes, même Ötzi portent encore ces traces de couleurs…

Importance sociale

Les différentes couleurs jouent un rôle social très important, qui diffère d’une société à l’autre (les perceptions ne sont pas les mêmes), et leur importance et signification évoluent aussi dans le temps. C’est ce qu’explique Michel Pastoureau dans son livre « Jésus chez le teinturier ».

Très vite, certaines teintures grand teint ou prestigieuses on été réglementées. Des lois sur les dépenses somptuaires exitent déjà chez les Romains, et se sont maintenu fort longtemps.

La couleur met en valeur tout ce quelle touche…

Un peu de couleur suffit pour égayer cette pièce. laine teinte au duraznillo, cochenille et indigo
Un peu de couleur suffit pour égayer cette pièce. laine teinte au duraznillo, cochenille et indigo

Raisons pratiques

Certaines laines (et même d’autres fibres, le lin n’est pas parfaitement blanc, le chanvre non plus, le coton était brun, roux, beige ou vert avant d’être blanc, certaines soies domestiques son jaunes ou vertes, la soie sauvage est brune) donnent parfois l’impression d’être sales (Michel Pastoureau parle même de teindre en blanc, ce qui a été longtemps un problème). Une fois teintes, elles sont beaucoup plus jolies (les fileuses de laine à Puerto Montt teignent systématiquement les laines un peu grises ou jaunâtres).

Fibres que j'ai ramene de Madagascar, de bonnes raisons de faire des essais teintures
Fibres que j’ai ramenées de Madagascar, de bonnes raisons de faire des essais de teintures

Et le pratique peut s’allier au plaisir…

Pour le plaisir

C’est toujours un plaisir de pouvoir teindre ou imprimer une matière brute. Et si le résultat n’est pas satisfaisant, on peut recommencer. C’est très amusant de jouer avec les mordants et les modificateurs. Que de surprises!

Ici, la laine tricolore, venait noire et blanche, je l'ai teinte en partie en jaune, l'autre partie en rose (cochenille)
Ici, la laine tricolore, venait noire et blanche, je l’ai teinte en partie en jaune, l’autre partie en rose (cochenille)

Teindre des fils permet aussi de broder des décors, de faire des brocard, des jacquard, des rayures, des écossais, des pieds de poules… du shibori, des ikat… des pochoirs, tampons, sérigraphie (j’oublie certainement d’autres techniques faisant appel à la couleur) et de faire varier ainsi les motifs.

Bonnets avec motifs de couleur
Bonnets avec motifs de couleur

Teindre pour la santé

De nombreuses plantes tinctoriales sont médicinales, peuvent repousser les insectes ou avoir d’autres effets bénéfiques pour la santé, tels que antiinflammatoires…

Les teintures naturelles obligent a travailler surtout avec des fibres naturelles qui sont normalement, si elles ne sont pas cultivées avec des pesticides (ce qui est souvent le cas du coton qui est aussi généralement OGM), sont beaucoup plus saines.

Que teindre?

Je travaille surtout avec la laine, c’est la matière première que j’ai à ma disposition en plus grande quantité, c’est le plus souvent le plus facile à teindre.

Un petit échantillon de teintures sur laine pour vous donner des raisons d'essayer
Un petit échantillon de teintures sur laine pour vous donner des raisons d’essayer

J’ai fait quelques tests sur le coton, la soie, le lin…

Test d'ecoprint sur lin
Test d’ecoprint sur lin

Mais on peut aussi teindre le cuir (en prenant des précautions, à froid), le bois (boutons, perles, par exemple), à Santa Fe, en Argentine, nous avons testé des coquillages, de la céramique, des plumes…

Michel Garcia, dans un de ses livres donne des explications pour teindre de l’osier, du cuir et même du plâtre.

Livre de Michel Garcia, donne de nombreuses idées et mille bonnes raisons pour teindre
Livre de Michel Garcia, donne de nombreuses idées et mille bonnes raisons pour teindre

Comment teindre?

Pour des raisons écologiques mais aussi économique, le mieux est d’utiliser des teintures naturelles, ce qui permet de renouer avec l’histoire et les traditions (les premières anilines datent des années 1850).

Nous devons aussi apprendre à utiliser toutes les vertus des fibres naturellement colorées, il y a des problèmes de blanchissement des troupeaux d’alpagas au Pérou, brebis au Sud du Chili. Il faut rediffuser les cotons anciens de couleur.

Teindre des laines grises ou beige, voir même plus foncées, peut être très intéressant.

Horizontal, laine blanche Vertical, laine jaunâtre ou grisâtre bonnes à teindre
Horizontal, laine blanche
Vertical, laine jaunâtre ou grisâtre bonnes à teindre
Laines blanches et grises et ruban cardé blanc, sortant d'un vieux bain de cochenille et garance inépuisable
Laines blanches et grises et ruban cardé blanc, sortant d’un vieux bain de cochenille et garance inépuisable

Teindre, c’est facile et passionnant

Si même nos plus lointains ancêtres teignient leurs vêtements et biens d’autres choses, pourquoi ne le ferions-nous pas?

De bonnes raisons pour apprendre
De bonnes raisons pour apprendre

Et en plus, on découvre toute la magie de la chimie verte et de la botanique (certaines de nos plantes à teindre peuvent se manger en salade et certaines salades peuvent aussi teindre), il m’est arrivé de teindre avec du coriandre fané, cela m’a donné du jaune.

Quelle surprise voir un bain tourner immédiatement au jaune en ajoutant un peu d’alun, et que dire de l’indigo!

Et, même les enfants peuvent teindre.

Petite fille peignant au choux rouge
Petite fille peignant au choux rouge

Et si on teignait?

Cest une des raisons de l’existence de ce site web. Osons teindre, et faisons-le proprement… Il est temps de passer à l’acte. Il y a beaucoup à faire, faisons-le pendant qu’il en est encore temps.

Je suis entrain d’écouter une conférence du philosophe Bernard Stiegler qui dit que « il faut que les gens retrouve du temps de savoir ». Et, dans mon cas je tente de maintenir des connaissances de gestes et techniques qui sont entrain de se perdre.

Conclusion

On a toujours de bonnes raisons pour teindre, et encore de meilleures pour teindre naturellement, et ainsi d’allier l’utile à l’agréable.

Mes recherches en teintures naturelles m’ont amenée à m’intéresser à la botanique et à l’agroécologie.

Publié par

Francoise Raffi - La Francesa Bigotuda

Artisane textile, tisserande, teinturière, vivant depuis plus de 20 ans au Chili, je travaille avec des teintures naturelles depuis plus de dix ans. J'ai participé à plusieurs séminaires internationaux (ISEND Kuching, IFND Taiwan et dernièrement IFPECO à Madagascar) Je tisse, tricote ou feutre les fibres teintes. Je propose des formations aux teintures naturelles adaptées au lieu. Artesana textil, tejedora, tintorera, viviendo desde más de 20 años en Chile, trabajo con teñidos naturales desde más de diez años. He participado a varios seminarios internacionales (ISEND Kuching, IFND Taiwan y ultimamente IFPECO en Madagascar). Tejo o afieltro las fibras teñidas. Propongo formaciones, capacitaciones, talleres de teñido natural adaptadas al lugar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *